Devenir un rêveur actif, à quoi servent les rêves ?

Devenir un rêveur actif, à quoi servent les rêves ?

Nicole Gratton

À quoi servent les rêves ?

La partie du sommeil qui favorise l’émergence des rêves, appelé le sommeil paradoxal, est maintenant reconnue comme un moyen efficace d’éliminer le stress de jour. Les rêves de compensation offrent ce puissant exutoire pour maintenir l’équilibre émotif. Nos scénarios de nuit permettent ainsi d’évacuer les émotions refoulées et de combler les désirs cachés.

Au-delà des rêves compensatoires, le sommeil apporte un autre élément d’une grande valeur : l’inspiration. Un des outils que nous possédons de façon naturelle pour résoudre nos problèmes est la créativité. Plus ou moins développée selon nos croyances et notre ouverture, la pensée créatrice fait partie de nos aptitudes mentales.

La créativité est une faculté engendrée par l’hémisphère droit du cerveau. De jour, cet hémisphère est peu sollicité à cause de la prédominance de la raison qui s’occupe de gérer le temps et le déroulement logique des événements. Puis, la nuit, le cerveau droit prend la relève et devient très actif durant les rêves. Étant intuitif, il perçoit dans la globalité afin de trouver les solutions dont nous avons besoin. Il peut ainsi projeter en images, durant le sommeil de rêves, une réponse utile, une idée originale ou une intuition précieuse qui nous aurait échappé durant le jour.

Afin de favoriser l’émergence d’idées créatrices durant le repos, la personne n’a qu’à induire un rêve inspirant en faisant une demande avant de s’endormir. Voici des exemples de demandes utiles pour améliorer la créativité :

  • Cette nuit, je connais la solution parfaite à mon problème financier. 
  • Cette nuit, j’identifie l’emploi idéal qui convient à ma personnalité. 
  • Cette nuit, je découvre les loisirs qui conviennent à mes talents. 
  • Cette nuit, je conçois un nouveau plan pour aménager le jardin. 
  • Cette nuit, je trouve une nouvelle recette de cuisine.
  • Cette nuit, je perfectionne mes dons artistiques.

Avec un peu d’audace pour oser demander et un minimum de discipline pour noter les rêves au réveil, la recherche d’inspiration devient un véritable plaisir. Cette ouverture sur les images et les scénarios nocturnes procure une plus grande confiance en soi, car le rêve provient de nous et agit pour nous. Plus besoin de dépendre des autres pour préciser nos forces et détecter nos faiblesses. Les rêves s’en chargent avec la plus grande franchise possible.

Un autre aspect des rêves concerne la capacité de communiquer par télépathie. Durant le sommeil, le cerveau devient plus réceptif. Grâce à la mise en veilleuse de la pensée rationnelle et le fait que les cinq sens sont peu utilisés, une partie de la conscience se met en mode tantôt « émetteur » tantôt « récepteur ». Ceci facilite une excellente communication. Que ce soit pour régler un conflit, améliorer une relation ou prendre des nouvelles d’une personne au loin ou même décédée, l’activité onirique devient un mode de contact privilégié grâce aux rêves télépathiques.

Les rêves créatifs ou les rêves de communication sont simples à utiliser. Il suffit d’oser expérimenter pour se prouver que cela fonctionne.

Lecture suggérée : Nicole Gratton, L’Art de rêver, Éditions Le Dauphin Blanc, Québec
https://nicolegratton.com/produit/lart-de-rever-reves-et-symboles

 

Quelles formations et ateliers pour découvrir le symbole des rêves ?